Liste des produits de l'auteur Walthery

produits par page

François Walthery


Ses premiers pas dans la bande dessinée se font à l’ombre de grands noms de la discipline. Avec l’expérience, Walthéry crée un des premiers personnages féminins de la BD qui ne sert pas de faire-valoir. L’auteur et son héroïne, Natacha, marquent le public et font route ensemble pendant plus d’une vingtaine d’albums. Découvrons François Walthéry et sa biographie.


Biographie de François Walthéry


Le scénariste et dessinateur de bande dessinée François Walthéry nait le 17 janvier 1946 à Argenteau en Belgique. François Walthéry aime les dessins. Son talent se révèle à l’adolescence où on le pousse à suivre des ateliers à l’Institut Saint-Luc de Liège. Il grandit d’abord aux côtés du dessinateur Mittei qui lui confie les dessins de la série Pipo, publiés dans le journal Junior. En 1963, il se fait engager par Peyo pour dessiner Les Schtroumpfs. Ce dernier sent que son protégé ne prend pas tout son plaisir à dessiner les petits hommes bleus. Ce sera dans les aventures de Jacky et Célestin ainsi que de Benoît Brisefer, publiées entre 1963 et 1972, que le dessinateur peaufinera son style.


Parallèlement à ces projets, François Walthéry fait les dessins des premiers traits de sa propre héroïne, Natacha. Celle-ci ne sera dévoilée au grand jour qu’en 1970 dans l’album Natacha, hôtesse de l’air. Comme le titre l’indique, le personnage principal est une hôtesse de l’air sexy, débrouillarde et au caractère bien trempé. Son apparition en bande dessinée contraste avec les héros masculins auquel le public est habitué.


François Walthéry en quelques albums


Les albums de Natacha sont publiés au rythme moyen de tous les deux ans et le dernier en date remonte à l’année 2014, intitulé L’Epervier Bleu. Dans ses aventures, Natacha est accompagnée du steward dénommé Walter, prêt à tout pour lui venir en aide. Parmi les albums les plus notables on cite Le grand pari paru en 1985 où les héros retrouvent leurs grands-parents respectifs racontant le tour du monde qu’ils ont effectué ensemble durant leur jeunesse.


Parmi les autres ouvrages de François Walthéry on retrouve Vieux bleu, une BD qui met en scène un pigeon voyageur plutôt paresseux et son maître souhaitant remporter un prix de colombophilie. Traduit en wallon, Le vieux bleu bat le record des BD les plus vendues dans cette langue. Si le premier volume est publié en 1980, il faudra attendre l’année 2011 pour que le deuxième volume arrive dans les bacs.


En 1988, Walthéry publie Tchantchès, un personnage issu du folklore liégeois prenant la forme de marionnette. Toujours à la fin des années 1980, le dessinateur crée Le p’tit bout d’chique, une bande dessinée mettant en scène un gamin à qui il arrive diverses mésaventures. Le personnage sera repris par Mittei dans les albums suivants.


Le dessinateur a plusieurs projets en tête mais n’a pas assez de temps pour les développer. François Walthéry ajoute à sa collection le personnage de Rubine, une héroïne qui n’est pas sans rappeler Natacha, avec des formes généreuses et assumant le métier de flic. Le dessinateur cédera la place à de nouveaux dessinateurs tel que Mythic, Georges Van Linthout ou encore Dragan de Lazare pour développer les aventures de l’héroïne, Walthéry jouant le rôle de superviseur.