Liste des produits de l'auteur Mezieres

produits par page

Jean-Claude Mezières


Jean-Claude Mezières voit le jour à Paris le 23 septembre 1938 dans une famille passionnée d’art. Avec des parents et une fratrie qui maniaient tous le dessin et les couleurs, pour Jean-Claude Mezières, la biographie était toute tracée. Alors qu’il est aux Etats-Unis en train de garder des vaches, il dessine les premières cases qui lanceront sa carrière. Accompagné de son complice de toujours, Pierre Christin, le duo crée les personnages de Valérian et Laureline qui séduiront les fans de science-fiction dans le monde entier.


Biographie de Jean-Claude Mezières


Jean-Claude Mezières est un enfant qui grandit en dessinant. A l’âge de 10 ans, il réalise sa première BD intitulée Mic et Max en Afrique. A l’âge de 15 ans, il dessine une BD de 16 pages en couleurs intitulée La Grande poursuite qu’il envoie aux éditions Casterman. C’est Hergé en personne qui lui répond pour le féliciter de son travail à un si jeune âge.


Après son service militaire, Jean-Claude Mezières retrouve la voie du dessin et de la bande dessinée à travers divers projets. En 1965, il obtient un contrat aux Etats-Unis pour travailler comme dessinateur industriel. Peu de temps après, il change de voie et décide de plonger dans l’Amérique profonde pour jouer aux cow-boys. Tout en continuant à griffonner des planches, Jean-Claude Mezières retrouve son ami d’enfance, Pierre Christinalias Linus, qui lui propose de replonger dans la bande dessinée.


Le duo travaille sur l’ouvrage Le Rhum du punch qui sera publié dans le magazine Pilote en mars 1966. Cela permet à Jean-Claude Mezières de se faire engager comme dessinateur au sein du magazine. Le rédacteur en chef de Pilote, René Goscinny, commande au duo un nouveau héros à traduire en bande dessinée. Pour le duo Linus et Jean-Claude Mezières, Valérian et Laureline sont deux héros de science-fiction parfaits dans un genre non encore exploité en France.


Hormis son travail dans la bande dessinée, on remarque le travail de Jean-Claude Mezières dans Le 5e élément. En effet, Luc Besson demande au dessinateur de travailler pour les décors de son film. En 2017, le réalisateur porte à l’écran le mythique personnage de BD dans Valérian et la cité des mille planètes.


Principaux ouvrages de Jean-Claude Mezières


Les premières aventures de Valérian, agent spatio-temporel, sont publiées pour la première fois en 1967 dans le magazine Pilote. Il s’agit à ce jour de la série de bande dessinée la plus longue qui a gardé les mêmes auteurs depuis leur création. Les aventures de Valérian et Laureline sont retracées dans 27 albums officiels et hors-séries inclus. Les histoires ont été traduites en 16 langues dont notamment l’allemand, le danois, le japonais ou encore le portugais. On compte plus de 2,5 millions d’exemplaires des aventures de Valérian vendus dans le monde.


Il est difficile d’évoquer des albums de Jean-Claude Mezières qui soient plus importants que d’autres. On peut tout de même en citer quelques-uns qui sont considérés comme essentiels pour comprendre son univers.


Parmi les essentiels de Jean-Claude Mézières et ses livres de Valérian et Laureline, retrouvez La cité des eaux mouvantes publié en 1970 qui plante le décor des deux héros. En 1977 apparait Sur les terres truquées où Valérian campe plusieurs personnages à travers ses voyages dans le temps. Les héros de l’équinoxe paraît un an plus tard et Les cercles du pouvoir parait en 1994 où on retrouve notamment les fameux taxis volants du film Le 5e élément.