Liste des produits de l'auteur Ted Benoit

Ted Benoit


Si sa carrière est très complète, le dessinateur pour sa part est resté discret. Ted Benoit est un artiste qui a laissé son crayon s’exprimer pour donner vie à de fascinantes histoires. Il est particulièrement connu pour avoir créé le personnage de Ray Banana. Ted Benoit le dessinateur a également collaboré avec Jean Van Hamme pour reprendre les aventures de Blake et Mortimer.


Ted Benoit : biographie


Ted Benoit, de son vrai nom Thierry Benoit, voit le jour à Niort en France le 25 juillet 1947. Passionné de cinéma et particulièrement du cinéma noir, il poursuit ses études à l’Institut des Hautes Etudes Cinématographiques à Paris en 1967. Il travaille ensuite à la télévision en tant qu’assistant-réalisateur avant de se passionner pour le dessin, nous sommes alors en 1971. Ses premiers dessins sont publiés dans la presse underground avant de passer dans la revue L’Echo des savanes où le personnage de Ray Banana par Ted Benoit apparait pour la première fois. En 1979, son premier album Hôpital est publié dans Les Humanoïdes Associés et lui permet de recevoir le Prix du scénario au Festival d’Angoulême de la même année.


Fort de cette première reconnaissance, Ted Benoit poursuit son parcours dans le monde de la BD. En 1981, le personnage de Ray Banana revient dans une BD en hommage de Ted Benoit à Hergé et au dessinateur hollandais Joost Swarte dans Vers la ligne claire. Le personnage reviendra dans La berceuse électrique publié dans (A suivre) qui sera suivi d’un deuxième tome quelques années plus tard avec Cité Lumière. Après avoir écrit le scénario pour L’homme de nulle part avec Pierre Nedjar au dessin, Ted Benoit s’attaque à un classique de la bande dessinée.


Les meilleurs albums de Ted Benoit


Après la disparition de Edgar P. Jacobs en 1987, plusieurs auteurs ambitionnent de poursuivre Les aventures de Blake et Mortimer. C’est ainsi qu’en 1996 parait L’affaire Francis Blake dessiné par Ted Benoit suivant le scénario de Jean Van Hamme. Le duo rempilera en 2001 avec L’étrange rendez-vous. Si à l’origine Edgar P. Jacobs ne souhaitait pas qu’on reprenne ses personnages, la maison d’édition Dargaud qui rachète les éditions Blake et Mortimer annonce sa volonté de poursuivre la série. Le nom de Ted Benoit s’impose comme le dessinateur idéal du fait qu’il s’inscrit dans l’école dite de la ligne claire et qu’il utilise les mêmes techniques que le dessinateur originel des aventures des deux héros.


Après deux albums de Blake et Mortimer, Ted Benoit décroche pour s’adonner à d’autre projets. C‘est ainsi qu’il publie Playback, Camera Obscura et La philosophie de la piscine. Hormis ses projets personnels, Ted Benoit participe à divers projets collectifs dont le premier remonte à 1987, avec une illustration de l’ouvrage de Gérard Lenne intitulé Je me souviens du cinéma et dernièrement Rock’n’roll antédiluvien, une exposition réalisée dans le cadre du Festival d’Angoulême. Parmi les recueils de ses œuvres, Ted Benoit publie Un nouveau monde en 2006. Le dessinateur décède en septembre 2016 des suites d’un AVC.