Liste des produits de l'auteur Michetz

produits par page

Michetz


Marc Degroide est connu sous le pseudonyme de Michetz, dessinateur de bande dessinée belge apprécié pour avoir créé le personnage de Kogaratsu. Il se fait particulièrement connaitre pour ses dessins inspirés du Japon. Ce passionné de la culture nippone a publié plus d’une dizaine d’albums mettant en scène son héros principal mais également de nombreux travaux autour du Japon.


Biographie de Michetz


Marc Degroide nait à Ixelles, en Belgique, le 15 octobre 1951. Il fait ses premiers pas dans la bande dessinée dans les années 1970 en intégrant le studio de Jean Graton, le créateur de la série Michel Vaillant. Il sera même caricaturé dans l’album paru en 1975 intitulé San Francisco Circus. En parallèle à ses activités professionnelles, Marc Degroide se passionne pour la culture japonaise et particulièrement pour les arts martiaux. Il pratique assidument le kendo, le judo et l’iaï. C’est ainsi qu’il construit ses premiers personnages dénommés Mutsuro ou encore Hito le banni. On retrouvera respectivement ces héros dans les magazines Tintin et Spatial vers la fin des années 1970. L’univers japonais est donc récurrent dans la carrière de Michetz et sa biographie.


La consécration arrive en 1983 avec le personnage de Kogaratsu, un samouraï sans maître à l’époque du Japon médiéval. Le talent de Michetz se révèle au grand public. Il collabore avec Serge Bosmans ou Bosse qui s’occupe du scénario. Les premières histoires sont publiées dans le journal de Spirou avant de voir la publication du premier album intitulé Le Mon au lotus de sang en 1985.


Hormis son travail pour Kogaratsu, Michetz réalise d’autres travaux autour de sa passion pour le Japon, notamment des portfolios ou encore la publication de périodiques. A la fin des années 1980, il collabore avec Philippe Tome et Christian Darasse dans la publication des albums du Gang Mazda où il se caricature lui-même sous le personnage de Marc, le dessinateur qui se balade avec un katana.


Les meilleurs albums de Michetz


Le premier album de Kogaratsu apparaît en 1991 et est intitulé Le pont de nulle part. Ce premier volume ne comprend pas de numérotation probablement du fait qu’il s’agit d’une compilation de cinq histoires parues précédemment dans le magazine Spirou. Le premier véritable album de Michetz et Bosse parait donc en 1985 et met en scène le rônin Kogaratsu, errant de village en village, offrant ses services pour une cause qu’il estime noble. Dans Taro, le dernier en date de la série, Kogaratsu est au service de la princesse Ishi et doit kidnapper son fils retenu en otage par l’oncle de celle-ci.


A deux reprises, le bédéiste collabore avec Yann pour produire deux volumes de Tako, l’histoire de trois femmes qui attendent le retour des samouraïs partis en guerre. Parmi les œuvres de Michetz, on retrouve également des portfolios consacrés au Japon. Le premier intitulé sobrement Japon est paru en 1987, suivi quatorze ans plus tard par Femmes.