Liste des produits de l'auteur Jacobs

produits par page

Biographie de Jacobs : des dizaines d'affiches et posters de Jacobs sur bedecouverte

Biographie de Jacobs : des dizaines d'affiches et posters de Jacobs sur bedecouverte

Jacobs



- 1904 :  en mars, naissance, d’Edgard Pierre Jacobs, à Bruxelles en Belgique.  Il se passionne pour le dessin et la musique.  Entre 1921 et 1940, il s’adonne d’ailleurs au chant lyrique et figure à la Monnaie de Bruxelles.

-  En 1921, il est engagé aux côtés de Mistinguett dans la Grande Revue du Casino de Paris. En 1929, il reçoit le premier grand prix de chant et entre  comme artiste lyrique à l’Opéra de Lille.  La guerre interrompt cette carrière prometteuse, il le regrettera sa vie durant.  Il se tourne donc vers ses autres amours : le dessin.  Il travaille dans la publicité.


- 1941 : entrée au Journal « Bravo » où il illustre divers contes, romans et autres, il est choisi pour reprendre « Flash Gordon » qui dessiné par Alex Raymond ne parvient plus en Belgique.  L’Allemagne de l’époque interdit la série quelques semaines plus tard.


- 1943 : la science fiction l’attire, il écrit alors une nouvelle Bande Dessinée : « Le Rayon U ».  Il fait alors la connaissance d’Hergé qui lui confie des corrections, des remises au format et des coloriages pour plusieurs albums dont notamment : « Tintin au Congo », « Tintin en Amérique », « le Lotus Bleu », et d’autres.  Il travaille aussi sur « Le Trésor de Rackam le Rouge », « Les Sept Boules de Cristal » et « Le Temple du Soleil ».  Hergé et Jacobs vont retenir de cette association une longue amitié.


- 1946 : Hergé, encore lui, convie Jacobs à participer au lancement du Journal « Tintin ».  C’est dans ce magazine que sort la première planche du « Secret de l’Espadon » qui met en scène 3 compères : Blake, Mortimer et Olrik.  Pour créer ces personnages, Jacobs s’inspire de lui-même (Olrik) et de deux de ses amis : Jacques Laudy (Blake) et Jacques Van Melkebeke (Mortimer). L’amitié entre les 2 artistes, (Hergé et Jacobs) se teinte d’une certaine rivalité.


- 1950 : une nouvelle aventure des 3 compères voit le jour sous le titre : « Le Mystère de la Grande Pyramide » conforte le succès de nos enquêteurs régulièrement sabotés par l’infâme Olrik.


- 1953 : suite des aventures avec « La Marque Jaune », Blake et Mortimer veillent sur Londres et la paix dans le monde face à leur antique ennemi.


- 1955 L’indestructible Olrik attire les « experts scientifiques » aux Açores avec « L’Enigme de l’Atlantide ».


-  1958 : c’est, cette fois, à Paris qu’ils poursuivent leur insaisissable ennemi dans « S.O.S Météores » puis à la Roche Guyon où ils tombent dans le piège tendu par l’impossible Olrik, c’est : « Piège Diabolique ».  Les aventuriers se déplacent alors dans le temps pour une saga qui les promènera dans la préhistoire, le Moyen-âge pour finir à Paris, dans les Catacombes où ils régleront définitivement « L’affaire du collier ».   Cette saga mène Jacobs jusqu’en 1965.


-  1977 : Blake et Mortimer reprennent du service au Japon pour : « Les Trois Formules du Professeur Sato »


-  1981 :  « Un Opéra de Papier » raconte la vie de l’auteur vue par lui-même, autant dire qu’il s’agit là d’une autobiographie qui porte en sous-titre : « les mémoires de Blake et Mortimer ».


- 1987 :  Jacobs laisse inachevés les dessins de « Les Trois  Formules du Professeur Sato » et nous quitte en laissant à son grand ami Bob de Moor le soin de mettre le mot « fin ».

Voir plus