Liste des produits de l'auteur Jacobs

produits par page

Edgar P. Jacobs


Edgar P. Jacobs est un auteur de bandes dessinées belge né à Bruxelles le 30 mars 1904 et décédé en 1987. Cet artiste a laissé pas mal d’illustrations derrière lui. Quels ouvrages d’Edgar P. Jacobs lui valent sa célébrité ?


Edgar P. Jacobs : biographie


Outre l’art vocal auquel Edgar P. Jacobs s’est intéressé, cet artiste a en même temps travaillé dans l’illustration. Il a finalement décidé d’être dessinateur. Sa carrière commence dans les années 40. Edgar réalise des dessins pour animer des publicités. Sa collaboration avec la revue Bravo continue jusqu’en 1946. L’interdiction de la BD américaine Flash Gordon par l’occupant allemand en 1942 lui rend la tâche difficile, Edgar doit terminer la BD comme il le sent. L’objectif est d’éviter que les lecteurs soient trop touchés par le changement.


Edgar P. Jacobs continue à publier dans Bravo. Le rayon U voit le jour. Cette BD de science-fiction belge dessinée en noir et blanc est également publiée dans Phoenix en 1967. Edgar décide de jouer sur les couleurs dans les années 70 pour animer l’hebdomadaire belge Tintin. Il termine son œuvre en album chez Dargaud en 1974. Son amitié avec Hergé, dessinateur et scénariste reconnu, lui permet de faire partie de la création de l’illustration de l’album de Tintin au Congo. Edgar P. Jacobs dessine Tintin en lui donnant l’allure que Hergé a toujours tant espéré. Leur collaboration continue, ce qui rend possible l’illustration de Tintin en Amérique. Viennent ensuite Le sceptre d’Ottokar, Le Lotus bleu et Le Temple du Soleil.


Edgard Pierre Jacobs : ses principaux ouvrages


Edgar P. Jacobs illustre ses livres d’une façon artistique. Il se concentre particulièrement sur Le Rayon U qui est d’abord publié dans Bravo en 1943, puis dans Tintin en 1974.


Blake et Mortimer d’Edgar P. Jacobs fait partie des albums les plus connus. Cette série est d’abord publiée par Les Editions du Lombard, avant d’être publiée par les Editions Blake et Mortimer. La BD raconte l’histoire du capitaine Francis Blake. Cet ancien pilote travaille pour la Royal Air Force. Il devient directeur du MI5, un service de contre-espionnage britannique. Son ami, le professeur Philip Mortimer, est également l’un des personnages principaux de la série. Ce spécialiste en physique nucléaire l’aide à affronter plusieurs ennemis dont le colonel Olrik, un égoïste criminel de classe internationale.


Les œuvres d’Edgar P. Jacobs sont appréciées pour leurs traits et couleurs soignés. Sa collaboration avec Hergé lui vaut plusieurs reconnaissances et ses œuvres intéressent toujours le public actuel.